0042

Après deux mois d’absence, je me trouve face à une foule de sujets que je n’ai pas abordés.

Notre président a divorcé, a reconquis une autre, a invité un dictateur en vacance tout en trouvant le temps d’exercer sa fonction et celles des autres. Sur une si courte période, ses prédécesseurs m’auraient tout juste donné matière à quelques strips. Mon retard me donnera l’occasion de faire du « dessin d’actu » à rebours, un paradoxe ! Le président peut être toujours speed, mais moi je prends mon temps.

Je m’y remets tout de même dès aujourd’hui sinon, je ne pourrais jamais tout rattraper.

« Travailler plus, pour rattraper moins » telle est ma devise.